8 hectares de marais préservés dans l’Aube

© CEN Champagne-Ardenne / Manon Chautard
8 Juillet 2019

La zone humide des Gros Prés vient de rejoindre le réseau de sites préservés par le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne. Située à Neuville-sur-Vanne, elle vient compléter les 30 hectares gérés dans les marais de la Vanne depuis 1996. Émergeant comme une île au milieu de la plaine céréalière, ce marais constitue un réservoir de biodiversité et une précieuse réserve d’eau potable. Il abrite une multitude d’animaux et de plantes liés aux zones humides : le Cuivré des marais, la Grenouille agile, le Criquet ensanglanté, le Conocéphale des roseaux, l’Iris des marais, la Laîche des Marais…

L'Agence de l'Eau Seine Normandie, par son soutien, a permis de financer 80% du montant total de l’acquisition. Lors de son assemblée générale en avril dernier, le Conservatoire avait lancé un appel à dons pour réunir les 3 500 € complémentaires. Nous remercions les généreux donateurs mais il manque encore 2 900 € au Conservatoire pour boucler le budget et mettre en place une gestion permettant la préservation des milieux naturels et des espèces. Votre participation est donc toujours la bienvenue !

Vous souhaitez contribuer au projet ?

Envoyez votre don à :
Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne – 9 rue Gustave Eiffel – 10 430 Rosières-près-Troyes (chèque à libeller à l’ordre de l’association)

Vos dons peuvent donner lieu à une déduction fiscale à hauteur de 66% des sommes versées. Nous vous transmettrons un reçu pour la déduction de vos impôts.

A lire également

  • CENCA

    RNN DES PATIS D'OGER ET DU MESNIL-SUR-OGER : LA TETE...

    Le 09/09/2019
    Le 07 septembre, une sortie astronomie a été organisée avec les bénévoles de l’association d’astronomie Eratosthène sur les Pâtis du Mesnil.Les membres de l’association ont présenté à une quinzaine de participants les observations possibles à faire dans la voute céleste.Le voyage dans l’espace a continué malgré un ciel fortement nuageux, les participants ont pu observer au télescope la Lune, Jupiter et Saturne.
  • Suivi de la flore © CEN Champagne-Ardenne

    Flore d’assec et sortie botanique à la RNN de l’étang de la...

    Le 23/08/2019
    Cet hiver, l’étang de la Horre a été mis en assec afin de limiter l’envasement, de pouvoir réaliser des travaux d’entretien et de lutter contre certaines espèces exotiques envahissantes aquatiques. Cet assec est également l’opportunité de découvrir sa flore caractéristique, rarement étudiée. Ainsi, un suivi de la flore d’assec a été effectué par Mélanie PETIT (Chargée de projets – botaniste au CENCA) et Camille GAY (Stagiaire à la réserve de l’Etang de la Horre) pendant le mois de juillet.