A pieds joints dans les marais de Saint-Gond !

© Laure Rogeaux/CENCA
9 Février 2018

Heureusement, Laura Czerniak n’a pas oublié ses bottes pour prendre ses nouvelles fonctions de chargée de projet au sein du Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne ! Hier, elle était en mission de surveillance pour vérifier le bon état des clôtures et du sentier des Rainettes sur la Réserve Naturelle Régionale des Marais de Reuves. Sous un soleil éclatant, elle a découvert un paysage magnifique. Le marais était couvert d’un épais manteau blanc après les chutes de neige de ces derniers jours et les sentiers étaient encore sous l’eau. « C’est trop beau ! » s’est-elle exclamée les pieds dans l’eau du marais.

Nous souhaitons la bienvenue à Laura et encore de belles découvertes sur les sites gérés par le Conservatoire !

RNR Marais de Reuves © L. Czerniak / CENCA
RNR Marais de Reuves © L. Czerniak / CENCA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RNR Marais de Reuves © L. Czerniak / CENCA
RNR Marais de Reuves © L. Rogeaux / CENCA

 

A lire également

  • Semaine de développement durable

    De nombreuses visites

    Le 03/08/2018
    La semaine du développement durable  Dans le cadre de l’évènement « la semaine du développement durable », la communauté urbaine du Grand Reims a sollicité le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne afin d’organiser une visite sur la réserve naturelle lors de cette manifestation. Durant cette balade, 14 participants ont pu apprécier le paysage, observer la faune du site et les actions menées au sein de la Réserve. En jouant le jeu de la flore de la réserve, les participants ont pu s’initier à la botanique.
  • Un rôle pédagogique

    Le 30/07/2018
    Durant le mois de mai, la réserve a joué son rôle pédagogique auprès de nombreux élèves.Les lycéens dans la RéserveDepuis plusieurs années, les professeurs SVT du lycée de Sézanne emmènent les secondes sur la réserve pour réaliser un TP, dont le thème est le sol et les énergies. Le travail consistait à connaitre les paramètres qui ont permis  la formation d’un marais, le type de sol de la réserve et son utilisation. Les lycéens avaient aussi pour exercice d’identifier la flore et la faune du marais et des sécherons.