A la recherche des petites bêtes de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet avec les enfants du Centre aéré de Givet

La petite section du centre aéré de Givet à la "chasse" aux petites bêtes
V.Graitson-Schmitt/CENCA
1 Septembre 2017

Lundi 21 août, 9 enfants du centre aéré de Givet, âgés de 4 à 5 ans, ont pu découvrir le Mont de Fromelennes à Rancennes, l’un des dix sites de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet.

Après une petite explication sur les différentes familles de petites bêtes (insectes, araignées, mollusques…), compter leurs pattes et nommer leurs parties du corps, les enfants ont appris une chanson sur les petites bêtes.

Grâce à la distribution de boite-loupe, chaque enfant a pu se lancer à la chasse aux petites bêtes (sans les blesser), et ainsi les observer et se prêter leur trouvaille : criquet, sauterelle, araignée, fourmi, abeille, punaise, cloporte…

Ensuite, ils ont pu découvrir les arbres, feuilles, et oiseaux les plus courants de la réserve.

Découverte des arbres par le toucher - Mont de Fromelennes (Rancennes) - I. Huguenin

Enfin, les enfants ont appris ce qu’était un éco-patûrage et ils ont eu la chance d’assister à une démonstration de chien de troupeau grâce à Mireille la bergère, à son chien Joye et aux 45 brebis qu’elle doit garder.

Démonstration de chien de troupeau pour la petite section du centre aéré de Givet - Mont de Fromelennes (Rancennes)- V.Graitson-Schmitt/CENCA

 

A lire également

  • Maison de l'étang - vu de derrière

    Ancienne maison de l'étang - RNR des étangs de Belval-...

    Le 23/02/2018
    Depuis que la réserve a été créée, les gestionnaires recherchaient des photos de l'ancienne maison de l'étang qui avait disparu suite à un incendie dans les années 1995. Cette maison a été un lieu de vie incontournable des étangs de Belval. Elle a servi de maison pour le gardien de l'étang pendant de nombreuses années avant de devenir un gîte.
  • Travaux sur la Butte de Taloison
    © Romaric Leconte / CENCA

    Plus de lumière pour les habitants de la Butte de Taloison

    Le 22/02/2018
    Site naturel emblématique du sud du Plateau de Langres, la Butte de Taloison subit inlassablement les assauts des pins qui se ressèment et grandissent. Au risque de faire disparaître, à terme, cette pelouse sèche si particulière – un type montagnard très rare ici – et les espèces qui y vivent. Les naturalistes et le CENCA, gestionnaire de ces parcelles communales depuis 1990, ont fait le choix de lutter contre cette fermeture du milieu.