Baguage des oiseaux de roselières à la RNN de l’Étang de la Horre

Gorgebleue à miroir mâle en train d'être démaillé.e
Gorgebleue à miroir - Lilian Encinas
29 Mai 2018

Comme tous les ans depuis 2007, quatre sessions de baguage seront réalisées sur le camp de baguage de l'étang Sud de la Horre par le CPIE du Pays de Soulaines. La première session de cette année fut menée le 18 mai. Les 3 autres sessions seront réalisées en juin/juillet. 

Ce suivi rentre dans le cadre du STOC Rozo (suivi Temporel des populations d’Oiseaux Communs. appelé "Rozo" car spécifique roselière). C'est un protocole de suivi standardisé au niveau national par le CRBPO (Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d'Oiseaux). 

Le protocole de baguage est un suivi scientifique normalisé très strict et ne peut être mené que par des bagueurs diplômés par le CRBPO. 

La méthode consiste en une capture aux filets fixes (10 filets de 12 mètres de long sont utilisés). Ces derniers sont placés entre les roseaux pour capturer les oiseaux en déplacement dans la roselière. Ils sont ensuite équipés d'une bague standardisée puis relâchés. Cette bague sera la carte d’identité de l'animal. 

Quel sont les intérêts de ce baguage ? 

- Compléter l’inventaire des espèces paludicoles présentes sur le site ;

- Suivre dans le temps les oiseaux nicheurs déjà bagués sur le secteur ;

- Suivre la fidélité des oiseaux à leur site de nidification ;

- Suivre la dynamique des populations et leurs fluctuations dans le temps aux niveaux local et national (baisse/augmentation des effectifs).

 

Nous vous présenterons les résultats une fois les sessions terminées !

 

Pour en savoir plus :
-crbpo.mnhn.fr

A lire également

  • Semaine de développement durable

    De nombreuses visites

    Le 03/08/2018
    La semaine du développement durable  Dans le cadre de l’évènement « la semaine du développement durable », la communauté urbaine du Grand Reims a sollicité le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne afin d’organiser une visite sur la réserve naturelle lors de cette manifestation. Durant cette balade, 14 participants ont pu apprécier le paysage, observer la faune du site et les actions menées au sein de la Réserve. En jouant le jeu de la flore de la réserve, les participants ont pu s’initier à la botanique.
  • Un rôle pédagogique

    Le 30/07/2018
    Durant le mois de mai, la réserve a joué son rôle pédagogique auprès de nombreux élèves.Les lycéens dans la RéserveDepuis plusieurs années, les professeurs SVT du lycée de Sézanne emmènent les secondes sur la réserve pour réaliser un TP, dont le thème est le sol et les énergies. Le travail consistait à connaitre les paramètres qui ont permis  la formation d’un marais, le type de sol de la réserve et son utilisation. Les lycéens avaient aussi pour exercice d’identifier la flore et la faune du marais et des sécherons.