Des chèvres sur la réserve !

V.Graitson-Schmitt/CENCA
18 Août 2017

Depuis quelques jours, les givetois ont pu remarquer la présence d'un troupeau de chèvres sur le glacis Est du Fort de Charlemont, un des dix sites formant la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet. Ce sont les chèvres de Monsieur Viet, éleveur local, qui ont pour tâche de gérer la pelouse calcaire. Avant d'être sur le glacis Est, les chèvres pâturaient une partie du Mont de Fromelennes à Rancennes, autre site de la réserve naturelle.

Pâturage caprin au Mont de Fromelennes à Rancennes. V.Graitson-Schmitt/CENCA

En effet, les pelouses calcaires ou pelouses sèches sur calcaire, sont des formations végétales héliophiles (ayant d'importants besoins en lumière pour se développer), constituées majoritairement de graminées. Dans la majorité des cas, leur existence est d'origine agropastorale. Après l’abandon de l’activité pastorale, les pelouses évoluent vers un stade forestier et disparaissent.

L'objectif poursuivi par la gestion menée sur la réserve naturelle est de stabiliser l'évolution des pelouses pour assurer le maintien des plantes et animaux qui y vivent.

A lire également

  • Sorties natures sur la RNN de l’Etang de la Horre

    Le 10/09/2018
    Cette année 2018 deux sorties nature ont été menées sur la RNN de l’Etang de la Horre. En effet, dans le plan de gestion de la réserve la découverte du site par le grand public, touristes et locaux fait partie des objectifs.En Juillet une sortie généraliste sur la faune et la flore et une autre sur les insectes furent réalisées avec de petits groupes à la demande de particuliers.
  • Rousserolle turdoÏde
    Rousserolle turdoïde

    Suivi des oiseaux paludicoles de la RNN de l’Etang de la...

    Le 07/09/2018
     Qu’est ce que c’est « paludicole » ? :Ce mot vient du latin palus, paludis, « marais, étang » et colo, « habiter » et signifie donc littéralement « qui habite les marais ». Les espèces d’oiseaux vivants dans les roselières et les bords d’étangs ou de marais sont donc des oiseaux dits paludicoles.