D’une réserve à l’autre : retour sur une randonnée entre deux sites d’exception !

©CENCA
5 Juillet 2017

Dimanche 25 juin, 33 participants se sont retrouvés à Chalmessin (Vals-des-Tilles – Haute-Marne) pour une randonnée reliant les deux réserves naturelles de la commune !

La Réserve Naturelle Régionale des Pelouses et bois de Villemoron
La Réserve Naturelle Nationale de Chalmessin

15 km séparent les deux réserves. Une opportunité pour une randonnée nature à travers les paysages vallonnés du plateau de Langres, dans l’aire du futur Parc National des forêts de Bourgogne et Champagne. Réba, Alphonse et Douchka, les ânes de portage du Centre d’Initiation à la Nature d’Auberive, ont transporté les pique-niques pour soulager les courageux marcheurs...

...et les petites jambes fatiguées...
La vaillante Douchka

Guillaume Geneste et Romaric Leconte du Conservatoire d’espaces naturels ont présenté respectivement la jeune et l’ancienne réserve naturelle, leurs problématiques et leurs enjeux. Bernard Weidmann, archéologue, a fait découvrir les vestiges de l’éperon barré de Chateaulion, un site d’occupation vieux de plusieurs milliers d’années !

Jean-Yves Goustiaux du CIN d’Auberive a proposé une pause géologique à base de minerai de fer et de calcaire oolithique et présenté la Cabane du Greuillemeurger. Construite lors d’un chantier de jeunes, elle permet à tout un chacun de dormir en pleine nature.

Pause cailloux

Quelques repères :

1993 : création de la Réserve Naturelle Nationale de Chalmessin
2015 : création de la RNR des Pelouses et bois de Villemoron, première réserve naturelle régionale de Haute-Marne :

Pour en savoir plus :

http://reserve-pelouses-villemoron.org/
http://reserve-chalmessin.org/

http://chemindetraverse52.org/

A lire également

  • Chlorocordulie à tâches jaunes (Somatochlora flavomaculata) © André Cherpin

    Sortie nature à la découverte des libellules

    Le 11/07/2019
    Samedi 6 juillet 2019, nous sommes partis à la découverte des libellules de la réserve. Avec plus de 40 espèces différentes déjà observées, le site est idéal pour apprendre à les connaitre ! Cette sortie fut l'occasion d'en savoir un peu plus sur la biologie et le cycle de vie de ces insectes et d'apprendre à utiliser une clé de détermination pour identifier les différentes espèces.
  • © CEN Champagne-Ardenne / Manon Chautard

    8 hectares de marais préservés dans l’Aube

    Le 08/07/2019
    La zone humide des Gros Prés vient de rejoindre le réseau de sites préservés par le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne. Située à Neuville-sur-Vanne, elle vient compléter les 30 hectares gérés dans les marais de la Vanne depuis 1996. Émergeant comme une île au milieu de la plaine céréalière, ce marais constitue un réservoir de biodiversité et une précieuse réserve d’eau potable.