Les élèves du BTS du Lycée Agricole de St Laurent en action sur la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet !

V.Graitson-Schmitt/CENCA
30 Novembre 2017

La pelouse du Cavalier au Mont d’Haurs à nouveau visible !

Lundi 20 novembre 2017, les élèves de BTS du Lycée agricole de Saint Laurent ont passé la journée à débroussailler, couper, ratisser et mettre en tas les arbustes envahissants (pins, bouleaux...) la pelouse calcaire du Cavalier au Mont d’Haurs à Givet.

Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne et l’ONF interviennent sur ce site de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet pour maintenir les pelouses sèches ouvertes. Elles recèlent un patrimoine naturel remarquable. Parmi les espèces les plus exceptionnelles du site, on trouve de nombreuses orchidées. Si on laisse les arbustes envahir progressivement les pelouses, nombre d'espèces rarissimes risquent de disparaître.

L’objectif de ce chantier est double. D’une part, mener une action de gestion pour débroussailler et couper les arbustes envahissants. Et d’autre part, accompagner la formation des lycéens du lycée agricole des Balcons de Meuse dans les métiers de l'environnement et de la nature, en participant à la gestion écologique menée par l’ONF et le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne.

Les lycéens ont également dégagé les pierres de ce site historique cachées par des ronces et buissons divers.

Merci à l'investissement de ces étudiants et de leurs professeurs pour ce beau travail de restauration !

Site du Cavalier du Mont d'Haurs - avant travaux de restauration (V.Graitson-Schmitt/CENCA)

Petit point historique : ce point le plus haut du Mont d'haurs était crucial pour protéger le fort de Charlemont et Givet. Le terme "cavalier" décrit ici un élément de fortification qui s'élève au-dessus d'un autre élément de retranchement : au Mont d'Haurs, le cavalier est élevé sur le bastion d'Hulobiez. Jadis, les hommes ont amoncelé des tonnes de pierres pour former cet élément défensif en forme de fer à cheval. Son rôle est de permettre de placer des pièces d'artillerie suffisamment en hauteur pour renforcer la puissance de feu d'une partie des fortifications, en tirant par-dessus, et plus loin que les pièces du bastion, pour contrebattre l'artillerie des assiégeants ou leurs travaux d'approche. Cela permet de donc doubler la puissance de feu du bastion.

Site du Cavalier du Mont d'Haurs - après travaux de restauration (V.Graitson-Schmitt/CENCA)

Désormais, le site sera entretenu par un pâturage léger afin, d'éviter que les buissons et arbustes ne poussent à nouveau, et de permettre à la biodiversité des pelouses calcaires de s'exprimer pleinement.

 

A lire également

  • Joyeuses fêtes de fin d'année !

    Le 23/12/2017
    Les présidents, les conseils d'administration et toutes les équipesdes Conservatoires d’espaces naturels d’Alsace, de Champagne-Ardenne et de Lorrainevous souhaitent de joyeuses fêtes et une excellente année 2018 !
  • Butte-de-Taloison©Anne Laforest

    Opérations Sapins de Noël

    Le 21/12/2017
    Le succès ne se dément pas pour les deux opérations « Sapin de Noël » organisées par le Conservatoire. Tout d’abord dans l’Aube grâce à un partenariat original développé avec la Communauté de communes du Barséquanais en Champagne depuis trois ans. Cette opération « Sapins de Noël », timidement lancée en 2015, a pris une grande ampleur en 2017. Du 15 novembre au 5 décembre, une vingtaine de communes ont participé à l’opération et 365 pins ont été prélevés sur la pelouse du Replat de la Haie à Gyé-sur-Seine.