Etude hydrologique sur la RNR du marais des Trous de Leu

CENCA
31 Juillet 2017

Courant juin 2017, le Conservatoire a sollicité le Cabinet d’études Pierre Goubet pour mener une étude hydrologique sur des zones humides gérées par le CENCA. Le Grand marais de Cormicy, le Marais du Vivier à Chenay et la Réserve Naturelle Régionale du Marais des Trous de Leu sont les trois espaces naturels concernés par cette étude.

Cette dernière vise à mieux comprendre le fonctionnement hydrologique des marais et leur état hydrique. Cela permettra de mieux adapter les mesures de gestion en faveur de la préservation de ces milieux naturels remarquables, devenus rares à l’échelle du département de la Marne.

Sur la RNR des Trous de Leu, la première phase d’étude a consisté à une analyse bibliographique et à réaliser des relevés pédologiques (étude du sol) dans l’objectif de concevoir un premier modèle des transferts d’eau au sein de la zone humide. L’analyse des relevés pédologiques permettra de faire un saut dans le passé et d’améliorer la connaissance sur la composition floristique du marais d’antan.

En effet, la tourbe se compose de débris végétaux non décomposés depuis des années.  L’étude de ces débris donnera accès au type de végétation qui s’est succédé dans le temps. C’est par-dessus un précieux indicateur des flux hydriques de surface et de leur contenu en nutriments.

En fonction des recherches bibliographiques et des relevés pédologiques, cette première phase pourra être complétée par la mise en place de piézomètres dans l’objectif de suivre les niveaux d’eau sur le marais des Trous de Leu.

Cette étude sur le marais permettra donc de déterminer la pertinence de créer des infrastructures hydrauliques, le type et la localisation des travaux à engager sur le marais (colmatage de fossés, mise en place de seuil, ...) afin d’améliorer l’état de conservation des tourbières alcalines.

 

Site naturel : 
Réserve Naturelle Régionale du Marais des Trous de Leu

A lire également

  • V.Graitson-Schmitt/CENCA

    Des chèvres sur la réserve !

    Le 18/08/2017
    Depuis quelques jours, les givetois ont pu remarquer la présence d'un troupeau de chèvres sur le glacis Est du Fort de Charlemont, un des dix sites formant la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet. Ce sont les chèvres de Monsieur Viet, éleveur local, qui ont pour tâche de gérer la pelouse calcaire. Avant d'être sur le glacis Est, les chèvres pâturaient une partie du Mont de Fromelennes à Rancennes, autre site de la réserve naturelle.
  • Sentier du mont d'Haurs : point de vue sur le paysage
    V.Graitson-Schmitt/CENCA

    Retour sur la balade de l'histoire géologique de la...

    Le 17/08/2017
    Le thème de la sortie nature du samedi 08 juillet était la découverte de la géologie des Réserves Naturelles Nationales de la pointe de Givet et de Vireux-Molhain.Un succès: le soleil et 31 participants !Merci à Bernard Gibout, président de l’Association Minéralogique et Paléontologique de Bogny-sur-Meuse (A.M.P.B.) pour ces riches explications durant cette balade à remonter le temps.