Le Galega officinal, une belle empoisonneuse

© C T Johansson
17 Mars 2017

Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne et la Ligue pour la Protection des Oiseaux en collaboration avec le cabinet vétérinaire des airelles de Revigny-sur-Ornain organisent une réunion d’information sur le Galega officinal, le mercredi 22 mars 2017 à 14h à la mairie de Charmont.

Le Galega officinal est une espèce végétale exotique envahissante dont l’expansion est observée depuis plusieurs années sur la zone Natura 2000 des étangs d’Argonne, qui s’étend de Sainte-Ménéhould à Sogny-en-l’Angle. Cette plante représente une menace pour le bétail en raison de sa toxicité et pour la biodiversité. Plusieurs acteurs du territoire ont la volonté de mutualiser les moyens pour lutter activement contre cette espèce.

Pendant cette réunion, ils répondront aux questions des agriculteurs, des élus, des membres d’association foncière… :

  • Comment reconnaître le Galega officinal ?
  • Quels sont les impacts sur le milieu naturel et sur le bétail ?
  • Quelles solutions pour lutter contre sa prolifération ?

Cette réunion se poursuivra par la visite d’une prairie à proximité de Charmont afin d’identifier les milieux où prolifère l’espèce.

Informations pratiques :
Réunion d'information ouverte à tous !
Rendez-vous le mercredi 22 mars 2017 à 14h en mairie de Charmont.
Prévoir des chaussures et vêtements adaptés
Durée : 2h30

A lire également

  • Maison de l'étang - vu de derrière

    Ancienne maison de l'étang - RNR des étangs de Belval-...

    Le 23/02/2018
    Depuis que la réserve a été créée, les gestionnaires recherchaient des photos de l'ancienne maison de l'étang qui avait disparu suite à un incendie dans les années 1995. Cette maison a été un lieu de vie incontournable des étangs de Belval. Elle a servi de maison pour le gardien de l'étang pendant de nombreuses années avant de devenir un gîte.
  • Travaux sur la Butte de Taloison
    © Romaric Leconte / CENCA

    Plus de lumière pour les habitants de la Butte de Taloison

    Le 22/02/2018
    Site naturel emblématique du sud du Plateau de Langres, la Butte de Taloison subit inlassablement les assauts des pins qui se ressèment et grandissent. Au risque de faire disparaître, à terme, cette pelouse sèche si particulière – un type montagnard très rare ici – et les espèces qui y vivent. Les naturalistes et le CENCA, gestionnaire de ces parcelles communales depuis 1990, ont fait le choix de lutter contre cette fermeture du milieu.