Les milieux naturels des Ardennes à l'honneur !

Exposition ''Des forêts au marais, une biodiversité à préserver''
18 Avril 2016

Du 9 avril au 15 mai, l'exposition ''Des forêts au marais, une biodiversité à préserver'' est ouverte à tous les passionnés de nature à la Vitrine des Ardennes à Charleville-Mézières (Place Ducale).

Réalisée en collaboration avec le Parc Naturel Régional des Ardennes et l'Office National des Forêts (ONF), cette exposition a pour objectif de sensibiliser le grand-public sur les différents milieux naturels des Ardennes (massif forestier, zones humides, escarpements rocheux, etc.), et les espèces, animales et végétales, qui y sont associées.

 

L’exposition invite à prendre conscience de la fragilité de cette biodiversité, véritable richesse pour les Ardennes. Simone la Cigogne noire, véritable mascotte locale, guidera les visteurs à travers la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet, la zone humide de Poix-Terron, les sites Natura 2000 du nord des Ardennes…

 

> Exposition ''Des forêts au marais, une biodiversité à préserver'', du samedi 9 avril au dimanche 15 mai. Entrée libre et gratuite, du lundi au samedi 10h/12h30 - 13h30/18h (dimanche 14h/18h)

Téléchargez le dépliant de présentation !

Téléchargez le programme des animations nature !

A lire également

  • CENCA

    RNN DES PATIS D'OGER ET DU MESNIL-SUR-OGER : LA TETE...

    Le 09/09/2019
    Le 07 septembre, une sortie astronomie a été organisée avec les bénévoles de l’association d’astronomie Eratosthène sur les Pâtis du Mesnil.Les membres de l’association ont présenté à une quinzaine de participants les observations possibles à faire dans la voute céleste.Le voyage dans l’espace a continué malgré un ciel fortement nuageux, les participants ont pu observer au télescope la Lune, Jupiter et Saturne.
  • Suivi de la flore © CEN Champagne-Ardenne

    Flore d’assec et sortie botanique à la RNN de l’étang de la...

    Le 23/08/2019
    Cet hiver, l’étang de la Horre a été mis en assec afin de limiter l’envasement, de pouvoir réaliser des travaux d’entretien et de lutter contre certaines espèces exotiques envahissantes aquatiques. Cet assec est également l’opportunité de découvrir sa flore caractéristique, rarement étudiée. Ainsi, un suivi de la flore d’assec a été effectué par Mélanie PETIT (Chargée de projets – botaniste au CENCA) et Camille GAY (Stagiaire à la réserve de l’Etang de la Horre) pendant le mois de juillet.