Un nouveau marais rejoint le réseau de sites du CEN !

Grand marais de Coiffy (52)
©CENCA
27 Janvier 2016

Un nouveau site a été confié en gestion au Conservatoire en Haute-Marne. Il s'agit du Grand Marais de Coiffy d'une superficie de 4 hectares, propriété de la commune de Coiffy-le-Bas. La commune s’engage également dans une opération d’achat et d’échanges fonciers dans le but de protéger durablement les dernières zones de marais sur son territoire communal. Le Conservatoire accompagne ces opérations foncières grâce au soutien de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse et de l’Etat.

Les marais de Coiffy sont proches des « Grands Marais » de Chézeaux , autant géographiquement que par la nature des milieux que l’on rencontre. Les eaux riches en carbonate jaillissent de sources très profondes, donnant un aspect bombé et concentrique à un marais se développant sur des tourbes tufeuses, des conditions très particulières et unique dans notre région.

Une réflexion sera engagée en 2016 pour définir précisément les interventions nécessaires et les mesures de préservation les plus adaptées.

A lire également

  • Chlorocordulie à tâches jaunes (Somatochlora flavomaculata) © André Cherpin

    Sortie nature à la découverte des libellules

    Le 11/07/2019
    Samedi 6 juillet 2019, nous sommes partis à la découverte des libellules de la réserve. Avec plus de 40 espèces différentes déjà observées, le site est idéal pour apprendre à les connaitre ! Cette sortie fut l'occasion d'en savoir un peu plus sur la biologie et le cycle de vie de ces insectes et d'apprendre à utiliser une clé de détermination pour identifier les différentes espèces.
  • © CEN Champagne-Ardenne / Manon Chautard

    8 hectares de marais préservés dans l’Aube

    Le 08/07/2019
    La zone humide des Gros Prés vient de rejoindre le réseau de sites préservés par le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne. Située à Neuville-sur-Vanne, elle vient compléter les 30 hectares gérés dans les marais de la Vanne depuis 1996. Émergeant comme une île au milieu de la plaine céréalière, ce marais constitue un réservoir de biodiversité et une précieuse réserve d’eau potable.