Programme des sorties nature dans les Ardennes !

13 Février 2018

Plus de 80 animations nature dans les Ardennes, pour toute la famille ! Un programme concocté par sept associations (Benj'Anim, le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne, la Maison de la Nature de Boult-aux-Bois, Nature et Avenir, la Société d’Histoire Naturelle des Ardennes, le Viroinvol et le ReNArd) pour partir à la découverte de cette belle nature ardennaise.

Que vous souhaitiez simplement vous promener et découvrir des sites remarquables, apprendre à reconnaître la faune et la flore ou discuter avec des passionnés, ce programme est fait pour vous !

 

Comment se le procurer ?

Ce programme est disponible gratuitement dans les structures suivantes :

  • les 7 associations organisatrices,
  • l’ensemble des offices de tourisme ardennais ainsi qu’à la vitrine des Ardennes
  • le Parc Argonne découverte (Olizy-Primat)
  • le Musée de la forêt (Renwez)
  • les lycées agricoles de Saint-Laurent et Rethel
  • le Parc Naturel Régional des Ardennes (Hargnies)

Vous pouvez également télécharger le programme ici !

A lire également

  • Maison de l'étang - vu de derrière

    Ancienne maison de l'étang - RNR des étangs de Belval-...

    Le 23/02/2018
    Depuis que la réserve a été créée, les gestionnaires recherchaient des photos de l'ancienne maison de l'étang qui avait disparu suite à un incendie dans les années 1995. Cette maison a été un lieu de vie incontournable des étangs de Belval. Elle a servi de maison pour le gardien de l'étang pendant de nombreuses années avant de devenir un gîte.
  • Travaux sur la Butte de Taloison
    © Romaric Leconte / CENCA

    Plus de lumière pour les habitants de la Butte de Taloison

    Le 22/02/2018
    Site naturel emblématique du sud du Plateau de Langres, la Butte de Taloison subit inlassablement les assauts des pins qui se ressèment et grandissent. Au risque de faire disparaître, à terme, cette pelouse sèche si particulière – un type montagnard très rare ici – et les espèces qui y vivent. Les naturalistes et le CENCA, gestionnaire de ces parcelles communales depuis 1990, ont fait le choix de lutter contre cette fermeture du milieu.