Restitution du travail des BTS du Lycée Saint-Laurent sur les Monts de Séry

© CENCA - P. Detcheverry
19 Octobre 2018

Voilà 12 mois que les étudiants du BTS Gestion et Protection de la Nature (GPN) ont débuté leur travail sur les Monts de Séry en collaboration avec le Conservatoire d'espaces naturels et la commune.
Objectif : réalisation d'un plan de gestion écologique sur 2 années scolaires (2017-2018 et 2018-2019).

Après 12 mois de travail (inventaires faune/flore, chantier nature...), les étudiants, maintenant en 2e année, ont restitué leur travail et développé les pistes de réflexion sur les préconisations de gestion. En présence de Mme le Maire de Séry, de plusieurs conseillers municipaux, des habitants et du Conservatoire, chaque groupe a pu présenter pour chaque secteur prioritaire (pelouses et boisements) les résultats des inventaires, les enjeux et les principales préconisations. Des discussions se sont engagées avec les étudiants et les professeurs.

Dernière étape pour cette année : la rédaction du plan de gestion. Des chantiers nature sont par ailleurs prévus les 19 novembre et 3 décembre 2018.

Ce travail de restitution a été très apprécié des participants. L'implication des étudiants et la qualité des échanges sont à souligner.
Un grand merci à MM. THEBAUD et PERIGNON, professeurs, et aux étudiants de la classe de 2e année de BTS GPN du Lycée Saint-Laurent !

A lire également

  • CENCA

    RNN DES PATIS D'OGER ET DU MESNIL-SUR-OGER : LA TETE...

    Le 09/09/2019
    Le 07 septembre, une sortie astronomie a été organisée avec les bénévoles de l’association d’astronomie Eratosthène sur les Pâtis du Mesnil.Les membres de l’association ont présenté à une quinzaine de participants les observations possibles à faire dans la voute céleste.Le voyage dans l’espace a continué malgré un ciel fortement nuageux, les participants ont pu observer au télescope la Lune, Jupiter et Saturne.
  • Suivi de la flore © CEN Champagne-Ardenne

    Flore d’assec et sortie botanique à la RNN de l’étang de la...

    Le 23/08/2019
    Cet hiver, l’étang de la Horre a été mis en assec afin de limiter l’envasement, de pouvoir réaliser des travaux d’entretien et de lutter contre certaines espèces exotiques envahissantes aquatiques. Cet assec est également l’opportunité de découvrir sa flore caractéristique, rarement étudiée. Ainsi, un suivi de la flore d’assec a été effectué par Mélanie PETIT (Chargée de projets – botaniste au CENCA) et Camille GAY (Stagiaire à la réserve de l’Etang de la Horre) pendant le mois de juillet.