Sorties natures sur la RNN de l’Etang de la Horre

10 Septembre 2018

Cette année 2018 deux sorties nature ont été menées sur la RNN de l’Etang de la Horre. En effet, dans le plan de gestion de la réserve la découverte du site par le grand public, touristes et locaux fait partie des objectifs.

En Juillet une sortie généraliste sur la faune et la flore et une autre sur les insectes furent réalisées avec de petits groupes à la demande de particuliers.

Lors de ces sorties natures nous avons pu faire découvrir au fil de petites balades de nombreuses espèces d’oiseaux, de libellules, de papillons, de plantes et d’autres animaux. La réserve est une mine d’or pour tous les curieux et amoureux de la nature qui souhaitent observer la biodiversité de notre région.

Cette automne des sorties organisées seront proposées sur les oiseaux migrateurs et les grues cendrées. Si vous désirez venir découvrir la réserve avec un guide, vous pouvez également nous en faire la demande. Des sorties peuvent être réalisées sur divers thèmes pour de petits groupes, sous réserve de disponibilité du gestionnaire.

 

Pour nous contacter 

lencinas.cenca@gmail.com

ou

emarcolin@cenca-champagne-ardenne.org

Tél :

0626331290

A lire également

  • Chlorocordulie à tâches jaunes (Somatochlora flavomaculata) © André Cherpin

    Sortie nature à la découverte des libellules

    Le 11/07/2019
    Samedi 6 juillet 2019, nous sommes partis à la découverte des libellules de la réserve. Avec plus de 40 espèces différentes déjà observées, le site est idéal pour apprendre à les connaitre ! Cette sortie fut l'occasion d'en savoir un peu plus sur la biologie et le cycle de vie de ces insectes et d'apprendre à utiliser une clé de détermination pour identifier les différentes espèces.
  • © CEN Champagne-Ardenne / Manon Chautard

    8 hectares de marais préservés dans l’Aube

    Le 08/07/2019
    La zone humide des Gros Prés vient de rejoindre le réseau de sites préservés par le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne. Située à Neuville-sur-Vanne, elle vient compléter les 30 hectares gérés dans les marais de la Vanne depuis 1996. Émergeant comme une île au milieu de la plaine céréalière, ce marais constitue un réservoir de biodiversité et une précieuse réserve d’eau potable.