Suivi du Liparis de Loesel sur le marais du Vivier à Chenay (51)

© Laure Rogeaux / CENCA
6 Juillet 2017

Fin juin, le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne a accompagné le Conservatoire botanique national du Bassin Parisien (CBNBP) dans le cadre du suivi scientifique annuel du Liparis de Loesel (Liparis loeselii) sur le marais du Vivier, à Chenay. Le Liparis de Loesel, est une orchidée menacée qui bénéficie d'un Plan National d'Actions (PNA) visant à définir les actions nécessaires à la conservation et à la restauration de l'espèce afin de s'assurer de son bon état de conservation. En région Grand-Est, c'est le CBNBP qui a été désigné en 2011 comme opérateur de la déclinaison régionale du PNA en faveur du Liparis de Loesel par la DREAL Champagne-Ardenne. C'est dans ce cadre que s'est effectué le suivi de cette discrète orchidée sur le site conservatoire du marais du Vivier, dernière station connue de l'espèce en Champagne-Ardenne !

C’est très minutieusement que le CBNBP, le CENCA, et quelques bénévoles dont des élus du Conseil municipal de Chenay, se sont attachés à rechercher les pieds de Liparis sur le marais. Malgré un printemps sec, le Liparis était bien au rendez-vous ! A l’issue des deux journées de comptage, ce sont environ 150 pieds de Liparis qui ont été inventoriés ! Pour comparaison, 220 pieds de cette orchidée avaient été comptés en 2016. Un chiffre record pour cette station depuis le début du suivi protocolisé de 2011, et qui peut être mis en lien, avec les opérations de gestion réalisées par le CENCA pendant l’hiver 2015-2016 sur le marais !
Le nombre de pieds de Liparis comptés cette année est certes moins important qu’en 2016, mais les fluctuations interannuelles des effectifs sont fréquentes chez cette espèce dite « à éclipse ». Ce phénomène d’apparence aléatoire s’explique par l’interaction complexe de nombreux facteurs externes ou propres à l’espèce qui vont conditionner le développement de la population.

Afin de fiabiliser les résultats des suivis et la comparaison inter-annuelle, les individus de Liparis délimitant l’aire de présence de la station sont localisés précisément depuis 2015 à l’aide d’un tachéomètre. Les données sont en cours de traitement par le CBNBP et permettrons de voir si l'aire de présence du Liparis sur le marais du Vivier a évolué par rapport aux années précédentes.

Ci-dessous un retour en images des journées de suivi:

© Laure Rogeaux / CENCA - Piquetage des pieds de Liparis de Loesel
© Laure Rogeaux / CENCA - Liparis de Loesel, à gauche du piquet
© Laure Rogeaux / CENCA - Délimitation de l'aire de présence du Liparis
© Laure Rogeaux / CENCA - Délimitation de l'aire de présence du Liparis

 

A lire également

  • Philo & Concert sous les Baobabs

    Le 22/09/2017
    Eclectisme toujours pour le désormais traditionnel "Concert sous les Hêtres" de fin septembre. Cette année, après une promenade philo (Rencontres Philosophiques de Langres oblige) guidée par Luc Strenna, ornithologue et professeur de philosophie, nous accueillerons le groupe Bantou sun pour un concert de balafons sous les Hêtres Baobabs...Pour ça, rendez-vous le Samedi 30 septembre à 15 h 30 devant la salle polyvalente de ChalmessinProgramme :
  • V.Graitson-Schmitt/CENCA

    Journée technique Franco-Belge pour les gestionnaires de la...

    Le 22/09/2017
    Jeudi 07 septembre 2017, les gestionnaires de la réserve naturelle nationale de la Pointe de Givet se sont rendus à Ferrières, en Belgique pour assister à une journée technique sur la gestion des pelouses sèches.L'équipe du LIFE Pays mosan (Sébastien Pirotte, Thierry Ory et Frédéric Degrave) a présenté un cas concrêt d'itinéraire technique de restauration de pelouse sèche calcicole.