Travaux de restauration sur le marais de Chenay, c'est parti ! (51)

©P.DETCHEVERRY
23 Novembre 2017

Le CENCA a construit début 2017 un programme de travaux d'entretien et de restauration 2017-2020 pour le marais du Vivier de Chenay (51), marais emblématique du nord-ouest de Reims et sur lequel le CENCA intervient depuis 2004. Ces travaux sont financés dans le cadre d'un contrat Natura 2000.

Les premiers travaux vont consister à intervenir sur la queue de l'étang de pêche communal qui présente des secteurs de tourbière alcaline exceptionnels. L'objectif des travaux est d'abattre manuellement les nombreux pins et bouleaux qui se sont progressivement développés. Tous les rémanents seront exportés et broyés tandis que les grumes seront débitées et mises en stère pour être récupérées par la commune et les pêcheurs. Ce secteur sera ensuite entretenu par fauche régulière (tous les 2 ans).

Une visite de préparation de chantier a été réalisée le 13/11/2017 afin de localiser précisément au GPS et avec de la rubalise le secteur d'intervention contigu à une parcelle d'un propriétaire privé. Ces travaux seront réalisés par l'entreprise ID VERDE.

Dans la continuité de cette journée, une visite de chantier s'est tenue ce jeudi 23 novembre avec le prestataire, la commune, l'association de pêche et les services de l'Etat (DDT51, DREAL Grand Est).

Balisage des secteurs de travaux par le CENCA ©P. DETCHEVERRY

A lire également

  • Maison de l'étang - vu de derrière

    Ancienne maison de l'étang - RNR des étangs de Belval-...

    Le 23/02/2018
    Depuis que la réserve a été créée, les gestionnaires recherchaient des photos de l'ancienne maison de l'étang qui avait disparu suite à un incendie dans les années 1995. Cette maison a été un lieu de vie incontournable des étangs de Belval. Elle a servi de maison pour le gardien de l'étang pendant de nombreuses années avant de devenir un gîte.
  • Travaux sur la Butte de Taloison
    © Romaric Leconte / CENCA

    Plus de lumière pour les habitants de la Butte de Taloison

    Le 22/02/2018
    Site naturel emblématique du sud du Plateau de Langres, la Butte de Taloison subit inlassablement les assauts des pins qui se ressèment et grandissent. Au risque de faire disparaître, à terme, cette pelouse sèche si particulière – un type montagnard très rare ici – et les espèces qui y vivent. Les naturalistes et le CENCA, gestionnaire de ces parcelles communales depuis 1990, ont fait le choix de lutter contre cette fermeture du milieu.