Baguage des oiseaux de roselières à la RNN de l’Étang de la Horre

Gorgebleue à miroir mâle en train d'être démaillé.e
Gorgebleue à miroir - Lilian Encinas
29 Mai 2018

Comme tous les ans depuis 2007, quatre sessions de baguage seront réalisées sur le camp de baguage de l'étang Sud de la Horre par le CPIE du Pays de Soulaines. La première session de cette année fut menée le 18 mai. Les 3 autres sessions seront réalisées en juin/juillet. 

Ce suivi rentre dans le cadre du STOC Rozo (suivi Temporel des populations d’Oiseaux Communs. appelé "Rozo" car spécifique roselière). C'est un protocole de suivi standardisé au niveau national par le CRBPO (Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d'Oiseaux). 

Le protocole de baguage est un suivi scientifique normalisé très strict et ne peut être mené que par des bagueurs diplômés par le CRBPO. 

La méthode consiste en une capture aux filets fixes (10 filets de 12 mètres de long sont utilisés). Ces derniers sont placés entre les roseaux pour capturer les oiseaux en déplacement dans la roselière. Ils sont ensuite équipés d'une bague standardisée puis relâchés. Cette bague sera la carte d’identité de l'animal. 

Quel sont les intérêts de ce baguage ? 

- Compléter l’inventaire des espèces paludicoles présentes sur le site ;

- Suivre dans le temps les oiseaux nicheurs déjà bagués sur le secteur ;

- Suivre la fidélité des oiseaux à leur site de nidification ;

- Suivre la dynamique des populations et leurs fluctuations dans le temps aux niveaux local et national (baisse/augmentation des effectifs).

 

Nous vous présenterons les résultats une fois les sessions terminées !

 

Pour en savoir plus :
-crbpo.mnhn.fr

A lire également

  • CENCA

    L’élevage en faveur de la biodiversité

    Le 01/12/2020
    Cette activité installée depuis le Néolithique a pour objectif premier l’alimentation (viande, puis produits laitiers), ensuite à se vêtir grâce à la laine ou au cuir. A cette époque, « rien ne se perd, tout se transforme » car os, dents ou autres étaient utilisés pour confectionner des outils.
  • Ciné-Débat virtuel :  Ensemble, malgré le confinement !

    Le 25/11/2020
    Dimanche 29 Novembre à 17h, le film « Homo Botanicus » part en expédition en forêt tropicale colombienne, avec deux botanistes-chercheurs. Un savant reconnu (spécialiste en bromeliacées) et son disciple (admirateur des orchidées) recensent et classifient les espèces de plantes. Cette folle quête plonge dans la poésie de l’homme scientifique et ses obsessions pour comprendre l’histoire de la Nature et transmettre les connaissances.