Des inventaires dans la Vallée des Viennes

© CEN Champagne-Ardenne
30 Août 2021

Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne accompagne Troyes Champagne Métropole dans le renouvellement du plan de gestion de la Vallée des Viennes (10).

Véritable poumon vert à l’ouest de l’agglomération troyenne, la Vallée des Viennes s’étend sur 7 km sur les communes de Torvilliers, La Rivière-de-Corps, Saint-André-les-Vergers, Sainte-Savine et Troyes.

Sa conservation est primordiale en termes de qualité de vie des habitants et représente un potentiel écologique non négligeable au cœur de la ville. Cet espace constitue une connexion écologique entre les espaces verts urbains et les espaces naturels en périphéries de la ville permettant la circulation des espèces animales et végétales.

De mars à août 2021, l’équipe du Conservatoire a parcouru le site pour inventorier les habitats, la faune et la flore. Oiseaux, reptiles, amphibiens, insectes et espèces végétales ont été recensés, afin de proposer des préconisations de gestion pour préserver durablement cette biodiversité.

Les résultats de cette étude seront intégrés au nouveau plan de gestion prévu pour le 1er trimestre 2022. Ce document sera élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire afin de concilier les enjeux écologiques et les différents usages du site.

On en parle dans la presse !

A lire également

  • La Fête de la nature, c'est en ce moment !

    Le 18/05/2022
    Du 18 au 22 mai, célébrons la nature tous ensemble !Durant ces 5 jours, le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne propose avec ses partenaires de nombreuses animations gratuites : balades, chantiers, découverte de la faune et de la flore, animations pour les enfants....Pour découvrir le programme, c'est ici !Plus d'infos sur la Fête de la nature : www.fetedelanature.com
  • Aidez-nous à préserver les prairies de Château rouge !

    Le 06/05/2022
    Les prairies de Château rouge à Regniowez (08) abritent une biodiversité exceptionnelle tels que le criquet ensanglanté, la vipère péliade et la pie-grièche écorcheur pour les animaux, le carum verticillé, l’orchis tacheté et l’orchis morio pour les plantes. Ces praires humides acides typiques du plateau de Rocroi sont devenues rares.