Les mousses de la réserve

Sphaignes - J.WENDLING
5 Juin 2020

Les gestionnaires ont sollicité le  Conservatoire botanique national du Bassin parisien pour réaliser un inventaire des bryophytes (mousses) sur la réserve. Cet inventaire comportait un travail d’analyse bibliographie afin d’établir une pré-liste  d’espèces observées dans le passé ou récemment.

Le premier observateur fut M.MAURY qui publia une série de publications en 1923.

Puis, de nombreux naturalistes se sont aventurés dans la réserve en quête d’inventorier ces espèces végétales.

 

Ce travail d’investigation a continué par de la prospection sur le site et par la cartographie les espèces patrimoniales présentes.

La réserve compte  169 espèces observées ou mentionnées, dont 30 à patrimoniales et une espèce exotique envahissante venant de l’hémisphère sud. La diversité géologique et pédologique (sol calcaire, argileux,…)  est l’un des paramètres qui génère cette diversité d’espèces.

 Le CBN indique que cela représente  46% de la richesse spécifique du département sur seulement 0.02% de sa surface !

A lire également

  • Offre d'emploi

    Le 08/07/2020
    Le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne recrute un·e chargé·e de gestion travaux. Poste basé à Rosières-près-Troyes (10), CDI, à pourvoir début septembre 2020. Candidature (CV + lettre de motivation) à envoyer avant le 3 août 2020.Téléchargez l'offre d'emploi !
  • CEN Champagne-Ardenne

    Appel à l'équilibre entre l'Homme et la Nature

    Le 04/07/2020
    En cette période de crise sanitaire et alors que des plans de relance se dessinent au niveau national et européen, les réseaux de protection d’espaces naturels rappellent l’importance de protéger durablement les paysages et la biodiversité pour les générations futures.