Premier chantier nature de l'année

V.Graitson-Schmitt / CENCA
7 Mars 2019

 

La semaine dernière, les étudiants (1ère année) du BTS Gestion et Protection de la Nature du Lycée du Balcon des Ardennes à Saint-Laurent ont réalisé un important chantier nature sur la Roche à Wagne dans la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de GIvet (08).

 

 

Il s'agissait de restaurer la pelouse calcaire, au programme : débroussaillage, ramassage et annelage (écorçage en anneau) !

 

 

Dans le domaine de la gestion des milieux naturels, l'annélation (« annelage » ou « écorçage en anneau ») désigne l'action d'inciser l'écorce d'un arbre sur toute sa circonférence pour tuer l'arbre sans avoir à les couper.

C'est une technique qui s'est développée dans les réserves naturelles pour ralentir le phénomène de fermeture des pelouses par les ligneux, tout en créant du bois-mort. En effet le bois mort sur pied accueille une succession naturelle d'insectes saproxyliques et de leurs prédateurs (oiseaux, chauves-souris).

 

 

Un grand merci pour leur bonne humeur et leur travail !

 

A lire également

  • Le point sur le pass sanitaire

    Le 30/08/2021
    Suite aux dernières mesures sanitaires, le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne s’adapte pour continuer à vous proposer diverses sorties et chantiers nature avec un minimum de contraintes ! Les inscriptions sont supprimées pour la majorité des animations.Le pass sanitaire n’est pas obligatoire pour participer à nos évènements sauf pour les animations maintenues sur inscription et les conférences.Cependant les gestes barrières doivent être respectés (port du masque obligatoire).
  • © CEN Champagne-Ardenne

    Une étude sur le fonctionnement du marais de Villechétif

    Le 30/08/2021
    Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne vient de débuter une étude sur le fonctionnement hydrologique du marais de Villechétif (10) qui se déroulera jusqu’en décembre 2023. Une réunion de lancement a eu lieu le 8 juillet sur le site classé Natura 2000 avec les acteurs du territoire et Pierre Goubet, écologue et géologue.