Préserver la biodiversité des camps militaires de Champagne

©P. Detcheverry
7 Octobre 2016

Sur les cinq grands camps militaires de Champagne, le Conservatoire d’espaces naturels et les autorités militaires coopèrent pour préserver la biodiversité.

Le Conservatoire vient de signer une convention locale de partenariat écologique avec l’Armée (État-Major de la Zone Défense de Metz) sur les camps militaires de Moronvilliers, Mourmelon, Suippes, Mailly et Bois d’Ajou à Brienne-le-Château. Cette convention englobe les 10 384 ha inscrits au réseau de sites européens Natura 2000 et vise une meilleure prise en compte des enjeux écologiques et paysagers tout en maintenant les activités militaires (zones de tirs, de manœuvres...). Elle prévoit la réalisation de travaux (fauche, débroussaillage, pâturage…) et de suivis écologiques. Elle vient compléter l’implication du Conservatoire sur les camps dans le cadre de Natura 2000.

Les camps de Champagne présentent une biodiversité remarquable composée d'habitats naturels préservés de l'urbanisation, de l'agriculture intensive et de l'industrialisation. Ils abritent le plus vaste ensemble de pelouses calcaires à orchidées de Champagne-Ardenne dans lesquelles de nombreuses espèces végétales et animales trouvent refuge. Ces pelouses steppiques, appelées localement Savart, s'embroussaillent. Au sein des camps d'entrainement, l'activité militaire tend à ralentir les processus de colonisation des pelouses par les espèces forestières mais de façon limitée. En dehors des voies de circulation, la majeure partie des camps n'est pas entretenue. Afin de mettre en œuvre une gestion écologique concertée et durable sur ces vastes espaces, le Conservatoire a passé une convention avec l’armée qui permettra de concilier impératifs militaires et préservation de la biodiversité.

Cette convention s’inscrit dans le cadre de la convention nationale de partenariat écologique conclue entre le ministère de la Défense et la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels. A ce jour, 37 camps militaires ont engagé des coopérations avec 13 Conservatoires d’espaces naturels, portant sur la gestion de 75 000 hectares.

A lire également

  • CENCA

    Vannerie

    Le 28/06/2022
    L’après-midi du 11 juin fut dédiée à l’art de la vannerie.Le conservatoire d’espaces naturels a fait appel  A Portée de Main afin d’animer un atelier vannerie. Les 11 participants ont pu profiter du paysage de la Réserve tout en confectionnant leur panier et repartir avec leur création.   Nous remercions Mme DUPONT, Maire de Reuves, de nous avoir apporté gâteaux et boissons.
  • "Célébrons la Réserve !"- Programme complet

    Le 23/06/2022
    Le samedi 25 juin de 14h00 à 19h00, retrouvez différentes animations sur les 3 secteurs qui composent la Réserve Naturelle Régionale des Marais et Sablières du Massif de Saint-Thierry :