Signature d’un bail de 30 ans pour préserver les pelouses sèches de l’ancien aérodrome de Marigny

© CEN Champagne-Ardenne
24 Mars 2021

La Communauté de communes du Sud Marnais et le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne ont signé un bail emphytéotique pour préserver 229 ha de pelouses sèches. Ce bail permet au Conservatoire de poursuivre la protection et la gestion de cet espace naturel remarquable de manière pérenne.

L’intérêt du site

Les pelouses sèches de l’aérodrome de Marigny sont parmi les plus vastes du département de la Marne (hors camps militaires de Champagne). Le site constitue un formidable réservoir de biodiversité au sein de la plaine cultivée de Champagne. La surface notable et la quiétude des lieux favorisent l’accueil de nombreuses espèces rares : Sisymbre couché, Lin de Léon, Azuré du Serpolet, Œdicnème criard…

Une protection renforcée

Le CEN Champagne-Ardenne intervient depuis 30 ans pour restaurer les pelouses sèches de ce site exceptionnel. Ancienne propriété de l’Armée, l’aérodrome de Marigny est le premier terrain militaire en France à avoir bénéficié d’une convention entre un CEN et le Ministère des Armées (en 1991). De nombreux travaux de débroussaillage ont été menés et un partenariat avec un éleveur local a permis d’instaurer un pâturage ovin pour ralentir la colonisation des pelouses par les arbustes. Ce nouveau partenariat permettra de poursuivre les actions engagées pour préserver la biodiversité remarquable de ce site.

Un grand merci à la Communauté de communes du Sud Marnais pour sa confiance !

A lire également

  • © CEN Champagne-Ardenne

    LIFE NATURARMY : des amphibiens et une thèse au programme

    Le 16/04/2021
    Belle découverte sur l’un des camps militaires de Champagne !Le mois de mars a donné le top départ des comptages amphibiens sur les camps militaires de Champagne. Une nouvelle espèce a été recensée sur l’un d’entre eux : le triton crêté ! Il partage son milieu de vie avec le triton alpestre, le triton ponctué, mais aussi la grenouille agile et le pélodyte ponctué.
  • Echantillonage des moustiques
    © Marie-Lazarine POULLE

    Tiques et moustiques à Belval

    Le 15/04/2021
    Un groupe d’enseignants-chercheurs principalement issus des universités de la région Grand Est  travaille avec l’Association Argonne PNR (Pôle Naturel Régional) sur le projet zone atelier environnementale rurale en Argonne (ZARG). L’objectif est de développer la coopération entre scientifiques et acteurs d’un territoire sur de nouveaux projets de recherche interdisciplinaires afin de répondre aux problématiques socio-économiques et environnementales à long terme.