Visite de la présidente du Grand Reims dans la Réserve Naturelle Régionale du Marais des Trous de Leu

© CENCA - Mélanie Braillon-Vuille
27 Septembre 2018

En ce mois de septembre ensoleillé, la présidente du Grand Reims, Catherine Vautrin, accompagnée du délégué communautaire au Patrimoine Naturel Thomas Dubois et des maires de St Léonard et de Taissy a découvert et longuement visité la Réserve Naturelle Régionale du Marais des Trous de Leu. Les enjeux écologiques et les espèces patrimoniales ont été présentés pour illustrer la diversité des habitats de ce site remarquable aux portes de Reims. La discussion concernant l’ouverture au public de la RNR, avec des projets d’aménagements pédagogiques, a mis en lumière l’intérêt de canaliser les publics pour éviter des déambulations et risques de dégradation. Dans ce sens, le démarrage dans les prochains jours d’une démarche avec les scolaires de l’école primaire de Taissy pour concevoir des supports pédagogiques (avec l’appui de la Maison de la Nature de Boult) a enthousiasmé les élus locaux.

Plus globalement, les échanges ont porté sur les missions du Conservatoire d'espaces naturels et nos moyens d’intervention en faveur de la biodiversité, en particulier sur les nombreux sites déjà gérés par le CENCA sur le territoire du Grand Reims et pour les projets à venir (future RNR...).

A lire également

  • CENCA

    L’élevage en faveur de la biodiversité

    Le 01/12/2020
    Cette activité installée depuis le Néolithique a pour objectif premier l’alimentation (viande, puis produits laitiers), ensuite à se vêtir grâce à la laine ou au cuir. A cette époque, « rien ne se perd, tout se transforme » car os, dents ou autres étaient utilisés pour confectionner des outils.
  • Ciné-Débat virtuel :  Ensemble, malgré le confinement !

    Le 25/11/2020
    Dimanche 29 Novembre à 17h, le film « Homo Botanicus » part en expédition en forêt tropicale colombienne, avec deux botanistes-chercheurs. Un savant reconnu (spécialiste en bromeliacées) et son disciple (admirateur des orchidées) recensent et classifient les espèces de plantes. Cette folle quête plonge dans la poésie de l’homme scientifique et ses obsessions pour comprendre l’histoire de la Nature et transmettre les connaissances.